Vie spirituelle

La résonance de l’accueil spirituel

messe

Paray-le-Monial, est un haut lieu spirituel au rayonnement international. 20 000 personnes participent chaque été aux sessions organisées par la Communauté de l’Emmanuel.

« Aujourd'hui, nous nous trouvons à Paray le Monial, devant le Coeur ouvert du Christ, nous cherchons à puiser en Lui l'amour vrai dont nos familles ont besoin. » Jean Paul II

La ville est une terre d’accueil spirituel, qui permet à celui ou celle qui le souhaite de se ressourcer, de puiser des forces nouvelles pour vivre, aujourd’hui, en chrétien dans le monde.

De nombreux lieux d’accueil spirituel existent à Paray le Monial pour participer tout au long de l’année aux sessions de pèlerinage, aux retraites ou aux fêtes religieuses.

Le message spirituel de Paray le Monial

margaret

L'histoire de Paray le Monial prend un virage déterminant au XVIIe siècle à la suite des apparitions de Marguerite Marie
Au XVIIe siècle, au milieu du profond bouleversement religieux dû à la crise spirituelle engendrée par la Renaissance et la Réforme, l’histoire "d'une petite servante pauvre et cachée du Cœur divin de Notre Seigneur, sainte Marguerite-Marie" (Jean-Paul II, Paray-le-Monial 1986), allait étendre la renommée de Paray-le-Monial bien au-delà des frontières de la Bourgogne et de l'Europe, jusque dans le monde entier.

Cette histoire débute en 1647, à la naissance à Vérovres, petit village du Charolais, de Marguerite-Marie Alacoque. Enfant très pieuse, elle désire consacrer sa vie à Dieu, mais sa famille s'y oppose fermement. Elle finit par entrer à la "Visitation Sainte Marie", un ordre fondé en 1610 à Annecy par une autre bourguignonne, Sainte Jeanne de Chantal, dont le monastère de Paray est l’une des fondations.

C’est à partir du 27 décembre 1673, date de la première apparition, que le Seigneur commence à lui révéler son message en quatre grandes visions: "Voici ce cœur qui a tant aimé les hommes!...".

La visite du Pape Jean Paul II

papejp

La visite du Pape Jean-Paul II, le 5 octobre 1986, a donné un nouvel essor au message de Paray-le-Monial.

C’était le deuxième pèlerinage de Karol Wojtyla à Paray : l’archevêque de Cracovie s’était déjà rendu dans ce sanctuaire : le diocèse de Cracovie a en effet été le premier à inscrire la fête du Sacré Cœur à son calendrier liturgique, comme le demandait le Christ par l’intermédiaire de sa messagère.

Retrouvez le texte de l'homélie du pape lors de sa messe du 5 octobre 1986, au parc du Moulin Liron devant 150 000 fidèles venus de toute la France. Cliquez ici

La vidéo archive de la visite papale : cliquez ici

"Villes Sanctuaires en France"

villes-sanctuaires

Villes-sanctuaires Les Sanctuaires et l'Office de Tourisme de Paray-le-Monial sont membres de l'Association "Villes Sanctuaires en France".

L'Association des "Villes Sanctuaires en France" réunit des Offices de Tourisme et des sanctuaires poursuivant un objectif commun : améliorer sans cesse l'accueil du visiteur, touriste ou pèlerin, à la recherche de spiritualité dans le site qu'il découvre ou souhaitant élargir ses connaissances sur l'environnement touristique du sanctuaire. Elle se tient à votre disposition pour faciliter l'organisation de votre séjour.

Pour plus d'informations consultez le site : www.villes-sanctuaires.com